Des gobelets JUST’DOSE pour ne plus jamais servir de l’alcool de la même manière, en décembre, en janvier et après !

18/12/2019

 

Les consommateurs d’alcool lisent-ils les polémiques qui s’affichent dans la presse et surtout sur les réseaux sociaux entre d’une part le Défi de Janvier et le Janvier Søbre et d’autre part le lobby de la viticulture et quelques personnalités qui dénoncent un hygiénisme et une atteinte à la liberté ?

Si seuls les professionnels et bénévoles de ces secteurs ne s’intéressent à ces querelles, ce sera un moindre mal ! Que peuvent bien en penser les simples consommateurs ? 

 

Dans un contexte politique agité où une partie de la population se sent méprisée, les règlements de compte de ceux qui sont considérés comme des bien-pensants, qu’ils agissent ou non avec l’appui de l’Etat,  peuvent-ils donner envie à la population de s’interroger sur leur consommation d’alcool ? Que d’énergie dépensée pour savoir qui est légitime à proposer un défi et quel défi doit dominer l’autre ! Malheureusement, il est à craindre que les résistances et les amalgames soient renforcés à vouloir trop s’attaquer et trop se défendre.

En politique, ces stratégies ont amené au « tous pourris » et à la méfiance vis à vis des « egos ». Ces différents camps ne devraient-ils pas en tirer des leçons ? Peut-on parler de concurrence en santé publique ? Il n’est pas facile de changer de modèle. Aujourd’hui, dans tous les domaines cohabitent les institutions anciennes et nouvelles et les initiatives citoyennes et privées. 

 

Faire avec la société, faire avec les pressions et tensions, faire avec une réalité loin d’être idéale, faire avec ses blessures, ses traumatismes et avec son anxiété, n’est-ce pas aussi ces défis là que pourront relever certains consommateurs d’alcool en janvier ?

 

L’alcool a des fonctions multiples selon les individus, leur personnalité leur histoires et le contexte dans lequel ils vivent.  Pendant longtemps, les groupes sociaux relevaient des défis qui étaient associés à l’excès, le « toujours plus ». L’alcool avait une place privilégiée et en a encore une dans ce type défis. La société évolue et aujourd’hui des défis individuels et collectifs coexistent dans le « moins » ou le « pas ». Il s’agit souvent d’expériences, d’un désir de connaissance, de plus de prise de conscience. Cette évolution n’est-elle pas intéressante ? Comme pour tout changement les réactions provoquées peuvent être violentes et parfois renforcer les positions de ceux qui n’y adhèrent pas…

 

 

Les gobelets JUST’DOSE ont été développés en 2016 dans le cadre d’une initiative citoyenne, soutenue par des citoyens mais aussi des associations (financement participatif) qui ont perçu l’intérêt de détourner l’usage des gobelets réutilisables communs pour doser les verres standards d’alcool et communiquer autour de cette notion encore souvent méconnue par le grand public. Elle permet pourtant de s’interroger bien plus largement sur sa consommation d’alcool.  Professionnels, bénévoles et usagers se l’approprient chacun à leur manière. 

 

Le défi JUST’DOSE est que les usagers puissent parler de leur consommation grâce à cet outil de médiation, dans les lieux spécialisés mais aussi dans les cuisines, les familles, les endroits festifs, les pique-niques, le milieu professionnel car les gobelets sont réutilisables et donc durables. Au delà de la parole, certains iront plus loin et l’utiliseront comme un outil de réduction de leur consommation.

 

 

 

 

Dans cette démarche, JUST’DOSE soutient toutes les initiatives qui vont dans le sens de la prise de conscience des consommations d’alcool, quels qu’en soient les moyens utilisés.  

  • Pour ceux qui veulent relever le défi de s’abstenir de consommer pendant un mois, les gobelets JUST’DOSE rappellent que le vin contient de l’alcool (mais le cidre aussi pour la galette des rois !). L’objectif pour ces challengers est de prendre conscience des bénéfices d’un mois d’abstinence, de la pression sociale à consommer et de la fonction de l’alcool dans leur vie et leurs relations. Ce défi ne s’adresse pas aux consommateurs dépendants pour qui faire un sevrage sans encadrement médical est dangereux mais peut les motiver à faire la démarche en se préparant dès décembre ou ultérieurement. Faire une pause permet en effet de prendre conscience de comment on fonctionne sans ce produit et peut amener au désir de changer après la pause. Le gobelet JUST’DOSE aura donc surtout une utilité pour ce groupe d’usagers avant janvier, pour se préparer et aussi après ! En effet, le but du défi de janvier n’est pas le tout ou rien.

 

  • Pour ceux qui souhaitent évaluer et réduire leur consommation à partir de janvier en s’appuyant sur les recommandations françaises, le gobelet JUST’DOSE aura son utilité avant, pendant le mois de janvier et après également ! Avoir chez soi un gobelet JUST’DOSE permettra de ne pas perdre de vue son objectif. Pour certains consommateurs, ce défi sera déjà énorme et le rappel de repères, relayés par les médias aura un certainement un impact. 

 

Enfin, restons optimistes ! Parmi les réfractaires aux défis et aux initiatives, certains revendicateurs de liberté s’interrogeront peut-être sur cette notion et d’autres ne serviront plus tout à fait de l’alcool de la même manière. 

 

JUST’DOSE encourage les milliers de défis personnels et les invite à trouver le soutien qui leur conviendra le mieux ! Ensemble c’est plus facile d’atteindre ses objectifs.

 

 

 

Please reload

Posts Récents
Please reload

0
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle

JUSTDOSE

1 rue Georges Brassens

74960 Cran-Gevrier

France

 

nous contacter

Justdose ® est une marque déposée

@2018 by naoxica